Aller au contenu Aller à la navigation principale Aller à la recherche
SNCF

Tech SNCF est un site de SNCF

Information Voyageurs : un « sprint » fructueux

Pendant trois semaines, 20 équipes venues de tous les horizons ont imaginé l'avenir de l'information voyageurs.

L’incident technique en gare Montparnasse de l’été dernier et les importantes perturbations du trafic qui ont suivi ont rappelé les progrés qui restent à faire en matière d’information voyageurs pour SNCF. Deux mois après avoir lancé le programme Rob.In (Rob pour robustesse et In pour Information), l’entreprise a franchi un nouveau cap en organisant un Sprint Information Voyageurs qui a rassemblé 54 équipes internes et 62 startups européennes. L’enjeu ? Imaginer de nouvelles solutions pour mieux anticiper les problèmes et mieux communiquer avec les usagers. Pour les 20 équipes finalistes, l’aventure s’est achevée le 13 novembre dernier à Station F., le plus grand campus de startups du monde installé depuis juin 2017 au cœur de l’ancienne Halle Freyssinet.

Olivia Fischer, Anaïs Riou, Edouard Vavasseur, Benjamine Farhangi (Transilien) et Fabienne Reveillac et Nicolas Renoir (Innovation et Recherche).

Développé en collaboration avec Transilien, le projet Frankie s’inspire de l’application de navigation crowdsourcée Waze et a pour ambition de capitaliser sur la force de la communauté des 5 millions de voyageurs quotidiens en Ile-de-France. Concrètement il vise à permettre aux clients de réagir sur l’état du trafic de leur trajet en signalant les aléas quelqu’ils soient (retards, incidents, affluence…) sachant que l’information sera répercutée en temps réel sur les différents dispositifs d’information de SNCF, en particulier l’Application. Frankie proposera aussi un espace d’échanges autour de solutions alternatives. Enfin, les téléphones des utilisateurs du service seront autant de sources de données potentielles qui pourraient venir enrichir la connaissance de la mobilité. « Les équipes d’Innovation & Recherche ont apporté leur connaissance des projets de recherche en lien avec la thématique et des briques technologiques nécessaires (IA, Traitement du langage, etc.) au développement de Frankie. Elles ont été impliquées dès le début de la maturation du projet, lorsque la direction de Transilien a initié l’idée de proposer « un Waze des transports » au Sprint Information Voyageurs », explique Fabienne Réveillac, responsable du projet « Exploitation par l’intelligence artificielle ».

Les 5 expertes du réseau scientifique et technique Synapses : Maguelonne Chandesris, Perrine Bouche, Sonia Pelloux, Caroline Guerin ( Innovation & Recherche) et Anais Remy (SNCF Mobilités).

Portée par une équipe multidisciplinaire de 5 expertes du réseau scientifique et technique Synapses issues d’Innovation & Recherche et de SNCF Mobilités, la proposition IV-PAAS (pour Prediction As a Service) a pour ambition de mettre la data et les techniques d’apprentissageau service de l’Information Voyageur (IV). Combinant informations historiques et données en temps réel, ses algorithmes permettent de fournir des prédictions cohérents et fiables en matière de retards, de durées d’incidents et d’affluence voyageurs. Ces prédictions pourront alimenter les outils d’information voyageurs existants mais ouvrent également la voie à de nouveaux services destinés à permettre aux agents SCNF et aux voyageurs d’agir au lieu de simplement réagir aux situations auxquelles ils sont confrontés. Maguelonne Chandesris, pilote de l’équipe : « La proposition IV-PAAS s’appuie sur plusieurs projets Innovation & Recherche aujourd’hui opérationnels de prédiction dans différents domaines. L’idée est de mettre l’exploitation intelligente des données au cœur de l’IV, au bénéfice des agents et des voyageurs. » Ces deux projets vont être soutenus par le programme Rob.In.