Aller au contenu Aller à la navigation principale Aller à la recherche
SNCF

Tech SNCF est un site de SNCF

Ma dose de tech

Inscrivez-vous à la newsletter TechSNCF et recevez
le meilleur de la technologie au service des mobilités !

Prix de l’Inventeur 2018

Pour la 3e édition, SNCF, via son équipe « Guichet Unique Brevets et Innovation » (GUBI) organisait en novembre dernier le Prix de l’Inventeur SNCF 2018.

Photo de la remise des prix, on y voit au devant de la scène 4 femmes dont une tenant le trophée dans ses mains

Et le Prix de l’inventeur SNCF est remis à ….

Ce Prix a pour objet de promouvoir et de soutenir la politique de dépôt de brevets au sein de SNCF en récompensant les inventeurs-salariés pour les deux inventions brevetées les plus pertinentes de SNCF au cours des deux années passées.
« Inventer » de nouvelles solutions techniques et « réinventer » la façon dont l’entreprise s’en saisit et les exploite à son profit exprime clairement une volonté forte pour SNCF d’adopter une politique active en matière de brevets.

Présidé par Patrick Jeantet, Président SNCF Réseau, le grand jury composé de dirigeants représentant les différents départements et activités a fait son choix entre 6 inventions pré-sélectionnées parmi celles brevetées en France et à l’étranger en 2016 et 2017.

Le Prix SNCF Réseau a été décerné à Arnaud Lorieux et Claude Monnet pour leur « Procédé de réparation d’un rail ». L’invention a pour objectif de réparer des rails présentant une zone endommagée au niveau de la table de roulement : trop longue pour pouvoir être retirée « simplement » par un procédé classique ; sans pour autant avoir à couper une portion de rail pour le remplacer par un nouveau coupon de rail, ce qui augmente les joints de soudure et présente l’inconvénient de créer des discontinuités entre les rails, source de chocs qui risque d’user les rails prématurément. Ce procédé réduit le temps de réparation (et donc les coûts) car il est réalisé in situ sur la voie ferroviaire et permet de réparer beaucoup plus de zones endommagées.

Et pour SNCF Mobilités, ce sont Gérard Auditeau et Gérard Blanvillain qui ont été récompensés pour leur invention de « Bande Carbone à insert clipsé ». Cette invention consiste à permettre l’assemblage sans vis ni collage d’un insert métallique à un support collecteur d’électricité, au niveau de la bande de frottement d’un pantographe, grâce à des moyens d’emboîtement élastique. Ce qui garantit une bonne maîtrise du passage du courant électrique entre les bandes de carbone, l’insert métallique et le support collecteur d’électricité.

Enfin, le public a décerné son coup de cœur au duo réunissant Christine Funfschilling et Estelle Bongini, qui ont présenté leur invention visant à transformer la surveillance et la maintenance de la voie grâce à un nouveau « procédé de mesure de la géométrie de la voie par trains commerciaux ». 2 objectifs sont visés : obtenir des résultats fiabilisés par la fréquence de mesure pour un suivi régulier de la géométrie des voies, grâce à n’importe quel train, y compris commercial ; optimiser les opérations de maintenance et les déclencher plus tôt ou uniquement lorsque cela est nécessaire.

Bravo à nos inventeurs !