Aller au contenu Aller à la navigation principale Aller à la recherche
SNCF

Tech SNCF est un site de SNCF

Ma dose de tech

Inscrivez-vous à la newsletter TechSNCF et recevez
le meilleur de la technologie au service des mobilités !

SNCF publication scientifique, c’est mettre en valeur notre entreprise

En fin d’année dernière Christine Funfschilling a reçu le certificat « highly cited research » pour un article publié dans la revue « Probabilistic Engineering Mechanics. » Un temps fort dans la vie d’une chercheuse !

Pour un chercheur, voir un de ses articles publié dans une revue scientifique est toujours un événement important. Et encore plus lorsqu’il s’agit d’une revue de rang A, encadrée par un comité de lecture aussi prestigieux qu’exigeant quant à la qualité de la production… Alors, quand ce dit article se voit décerner un certificat indiquant qu’il a été parmi les plus cités par les autres auteurs de la publication, c’est forcément un moment agréable !

Les géométries de voie à l’honneur

C’est ce qui est arrivé récemment à Christine Funfschilling, chef de projet interaction véhicule-voie au département Physique du Système Ferroviaire d’Innovation et Recherche pour un article intitulé « Track irregularities stochastic modeling » co-écrit avec Guillaume Perrin, ex-doctorant à I&R et publié dans la revue Probabilistic Engineering Mechanics. « L’enjeu de cet article était de décrire les modèles stochastiques que nous avons développé pour générer des géométries de voie virtuelles, explique Christine Funfschilling. Ces travaux s’insèrent dans la stratégie qui vise à mettre la réalité virtuelle au service de la maintenance et de l’homologation des trains. »

Faire avancer la recherche

Cet article n’est pas une première pour la chercheuse qui compte chaque année deux à trois publications. « C’est un exercice chronophage. Un article peut nécessiter jusqu’à 6 mois de travail si l’on compte des nécessaires allers-retours avec le comité de lecture de la revue. Mais je suis convaincue que ce n’est jamais du temps perdu : en publiant nos travaux, nous mettons en valeur le dynamisme de notre entreprise et l’avance concurrentielle que nous avons dans certains domaines. Par ailleurs es retours des autres chercheurs peuvent nous faire gagner un temps précieux ! »

Crédit photo : Eric Bernard