Aller au contenu Aller à la navigation principale Aller à la recherche
SNCF

Tech SNCF est un site de SNCF

Technologie

Détection

Pour rouler, le train autonome du futur aura besoin de capacités de détection : pour voir, entendre et réagir à son environnement. Un saut technologique qui repose sur les capteurs : caméras, radars, lidars.

La détection désigne l’ensemble des techniques permettant de mesurer ou d’acquérir de l’information, sans contact (c’est-à-dire à distance) sur des objets ou des phénomènes. Elle permet donc de comprendre un environnement et d’en tirer des décisions à prendre. Pour fonctionner, la détection nécessite l’utilisation de trois familles de capteurs embarqués qui exploitent essentiellement la mesure du rayonnement électromagnétique émis ou réfléchi par les objets : caméra, radar, lidar.

Automatiser et augmenter les performances d’observation de l’être humain, c’est la mission de ces capteurs dans la mise en place du transport autonome et plus largement dans le futur de la mobilité. Sans eux, le train autonome (mais aussi la voiture autonome) sera « aveugle » et « sourd ». Sans eux, la mobilité du futur fera du surplace.

Ces technologies progressent chaque année, leur maturité s’affermit avec de nouveaux potentiels qui s’ouvrent. L’une des clés réside dans l’hybridation, qui consiste à fusionner les données issues de chaque capteur et à les traiter algorithmiquement.

Ainsi, là où une caméra captera une scène réelle avec des notions de couleur, de teinte, de luminosité, un lidar restituera un nuage de points et donc un environnement 3D de cette même scène avec des notions de profondeur et de volume quand un radar – technologie plus mature – permettra de rendre les informations recueillies plus robustes et plus fiables.

Une prise de décision en toute sécurité ne sera envisageable qu’en s’appuyant sur l’exploitation combinée des données acquises par plusieurs capteurs.